Newsletter Été
Passez en mode estival !

La médiathèque est ouverte tout l'été du mardi au samedi aux horaires de vacances jusqu'au 27 août : jeux, ateliers numériques, lectures, pochettes-surprises  !

Pour accompagner vos siestes ou vos moments de détente, profitez de l'augmentation des conditions de prêts:
10 livres, revues, CD ou Livres-CD + 2 DVD + 1 pochette-surprise de 4 documents pour 4 semaines.

Les pieds dans l'herbe et le nez dans les livres : ça se passe tous les jeudis de 10h30 à 11h30 au parc de l'hôpital local (c'est ICI !). 
Lecture pour les plus jeunes de 10h30 à 11h et pour tous, revues, BD et journal du jour ! Animation proposée du 21 juillet au 18 août, annulation en cas de pluie.

 

Sinon, pour échapper au soleil cuisant, ou à la pluie (suivant les jours !), les bibliothécaires vous proposent à la médiathèque :

- ateliers numériques pour les 7-11 ans : les mercredis 20 juillet et 10 août à 10h. Gratuit sur inscription.

- le jeu "Albums à reconstruire" jusqu'au 17 août. Enfants et adultes sont invités à allier leurs forces pour remettre un peu d'ordre dans de sombres histoires de poules et de grenouilles.

 

Recherches, réservations, prolongations de vos documents et toutes les infos sur le site Internet de la médiathèque :  http://mediatheque.reignier-esery.com/

 

 

 

Le coup de cœur de Caroline

BD Adulte - L'homme qui tua Lucky Luke de Matthieu Bonhomme (Dargaud, 2016)

Première planche : Un coup de feu retentit, un homme clame fièrement « Ha, ha ! J'ai détruit la légende ! J'ai tué Lucky Luke !». Et en effet, Lucky Luke gît à terre, face contre le sol, du sang coule dans son dos.
On ne voulait pas croire le titre mais la réalité est là, elle frappe douloureusement nos yeux : Lucky Luke est mort.

Deux appréhensions lors de la prise en main de cette BD : tout d'abord, voir un de nos héros préférés mourir (nos compagnons littéraires d'enfance ne meurent jamais, ce n'est possible, n'est-ce pas ?) et ensuite, avoir un mauvais épilogue sans saveur des aventures de notre « poor lonesome cowboy ».
Et bien pas du tout ! Le tour de force de Matthieu Bonhomme, qui signe à lui tout seul le scénario, le dessin et la couleur, est de reprendre la figure légendaire de Lucky Luke, en respectant l'esprit de Morris mais en intégrant un brin de modernité.

L'exercice était bien périlleux mais la réalisation complètement réussie !

 

 

Retrouvez toutes les dernières critiques sur le site de la médiathèque ICI.

se désabonner
© 2016 www.reignier-esery.com