Qualité Air et Eau

Mesures publiées par L'observatoire de l'air en Rhône-Alpes à consulter   ICI

Mesures de qualité de l'eau publiées par le ministère de la santé  ICI

197 Grande Rue #14

Le 197 Grande Rue #14

est maintenant en ligne 

À consulter sans modération !

N° appel d'urgence

Secours: 112
Pompiers: 18
Police / Gendarmerie: 17
SAMU: 15

Accueil > Découvrir > Patrimoine > Hôpital local départemental

Hôpital local départemental

-----------------------------------

HÔPITAL LOCAL DÉPARTEMENTAL

-----------------------------------

  

   

411 Grande Rue 74930 Reignier-Ésery

  

(Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

  

Pour célébrer le centenaire de la première union de la Savoie à la France (1792), le Conseil Général de la Haute-Savoie a décidé de construire un “asile de vieillards” pour accueillir les personnes âgées et les infirmes du département (en ce temps là, un asile était un établissement qui recueillait les malades, les vieillards et les sans abris).

Le Maire de Reignier de l’époque, le Dr Émile Goy, en offrant les terrains, réussit à convaincre le Conseil Général de construire l’hospice (qui reçut le nom d’asile du centenaire) sur la commune de Reignier plutôt qu’à Annecy.

 

 

 

8 octobre 1892

La première pierre fut posée avec une cérémonie officielle en présence des autorités locales, du Maire, du directeur de l’assistance publique et du Préfet de la Haute-Savoie.

  

3 novembre 1892

Le Président de la République, Monsieur Sadi Carnot, déclara le bâtiment d’utilité publique.

 

30 septembre 1894

Inauguration de la partie centrale du bâtiment comportant des dortoirs d’une vingtaine de lits.

Le bâtiment conserva sa vocation d’Hospice jusqu’aux années 1950. Au fil du temps, des extensions furent nécessaires pour satisfaire la demande sans cesse croissante de résidents.

L’établissement perd le nom d’asile de vieillards pour s’appeler “Maison de Retraite Départementale”.

 

1970

Une mise en conformité de sécurité incendie a permis d’assurer, si besoin, l’évacuation des pensionnaires invalides.

Deux ailes sur le coté Est furent construites pour augmenter la capacité d’accueil. Des chambres de 1 à 6 lits, toutes équipées de sanitaires ont remplacé les dortoirs.

  

1978

La maison de Retraite Départementale devient un établissement médicalisé pouvant accueillir des personnes âgées très dépendantes ne pouvant plus être maintenues à leur domicile.

1994

Suite au plan Gérontologique départemental mis en œuvre par le Conseil Général, une nouvelle restructuration eut lieu avec la création d’espaces de vie, de chambres modernes (1 ou 2 lits) assurant un hébergement confortable à tous les pensionnaires. En 1998 la cuisine centrale fut complètement rénovée.

 

Télécharger le fichier PDF ICI