Qualité Air et Eau

Mesures publiées par L'observatoire de l'air en Rhône-Alpes à consulter   ICI

Mesures de qualité de l'eau publiées par le ministère de la santé  ICI

Feuille Info n°81

La feuille Info de novembre

est maintenant en ligne 

À consulter sans modération !

N° appel d'urgence

Secours: 112
Pompiers: 18
Police / Gendarmerie: 17
SAMU: 15

Plantes invasives

 

A Reignier-Ésery ?

Dans le cadre du plan bleu sphère, un état des lieux des plantes invasives sur le territoire communal a été réalisé. Cette étude a permis d’identifier 8 espèces invasives à Reignier-Ésery parmi lesquelles : la renouée du Japon, le solidage du Canada, la balsamine de l’Himalaya, le buddléia (ou arbre à papillons).

Des chantiers de fauches sont réalisés plusieurs fois dans la saison sur une même zone de manière à fragiliser la plante.Puis la zone est bâchée pendant une ou deux années, avant d'accueillir des plantations locales capables de reprendre le dessus.

Ces travaux ont été réalisés par les Brigades Vertes du Genevois et par la Ferme de Chosal, entreprises de réinsertion par le travail.

 

Si vous découvrez une plante invasive sur votre terrain :

-  Ces plantes se développent rapidement, il est possible d’éradiquer quelques pieds, cela devient impossible lorsque la zone envahie est trop vaste. Il est donc conseillé de réagir rapidement !

-  Vous pouvez contacter le service environnement de la mairie pour vérifier l’identification de la plante et recevoir des conseils sur la démarche à suivre

-  Selon les plantes et leur mode de reproduction, les modalités de traitement diffèrent. Consultez ICI pour en savoir plus.

-  Si la plante est située en bord de cours d’eau, le traitement peut être pris en charge par la mairie. Renseignez vous auprès du service environnement.

 

Dans tous les cas, nous attirons votre attention sur quelques précautions à prendre :

-  ne pas utiliser d’engins créant des fragments (débroussailleuse, taille-haie…) sous peine de voir la zone envahie se développer l’année suivante !

-  procéder aux coupes avant l’apparition des graines pour limiter la dispersion

-  ne pas composter les restes de plantes coupées. La meilleure solution consiste à collecter les déchets de coupe en sacs solides et à les déposer avec les déchets ménagers, pour qu’ils soient incinérés.

-  L’emploi de produits phytosanitaires n’est pas conseillé, et strictement interdit à proximité de cours d’eau ou de recueil d’eaux pluviales

 

Deux plantes invasives toxiques

La berce du Caucase cause de graves brûlures : elle dépose une substance photosensible sur la peau, qui peut alors être brûlée sous l’effet du soleil. Elle ressemble à la berce des prés (locale et inoffensive) mais est beaucoup plus grande (3-4m).

L’ambroisie répand un pollen très allergisant qui cause des problèmes respiratoires.

Ces deux plantes n’ont pas encore été identifiées à Reignier-Ésery mais sont déjà présentes aux alentours. Si vous en voyez sur la commune, merci de le signaler au service environnement.

 

Pour en savoir plus sur les espèces invasives présentes sur la commune      liste des espèces invasives